documentaire - Tout public - 2015 - Canada - 52 mins
90TH, PARALLEL
Résumé

Le microbiote , un allié contre l'obésité

Manger moins, bouger plus : c’est le mantra de la perte de poids depuis des siècles. Mais le poids n’est pas seulement la conséquence d’une mauvaise alimentation ou d’un manque de volonté. Même en tenant compte de la question des gênes, les scientifiques ont du mal à expliquer pourquoi certains peuvent se bourrer de gâteaux sans prendre un gramme tandis que les autres ne perdent pas un kilo en se contentant de haricots verts. Mais de récentes recherches ont révélé qu’il existait une pièce manquante très complexe au puzzle de l’obésité : l’action du microbiote. Un écosystème tout entier – la flore intestinale – composé de microorganismes si petits qu’une tête d’épingle pourrait contenir des millions d’entre eux vit dans nos intestins. Ces microorganismes sont la clef de la santé de l’homme et de l’obésité. Comment faire en sorte alors de les manipuler pour provoquer une perte de poids ? Certaines de ces bactéries sont des pathogènes néfastes qui provoquent des maladies et ont donc mauvaise réputation. Mais la recherche a récemment prouvé que ce n’était pas toujours le cas, bien au contraire ! Les bactéries pourraient même être nos meilleures alliées. En luttant contre elles, nous avons endommagé notre système biologique, y compris le contrôle du poids. Les microbes nous aident à digérer, à réduire les calories, nous apportent l’énergie et les vitamines nécessaires pour réguler notre appétit et protéger notre système immunitaire. Hélas, notre mode de vie moderne, notre régime occidental et l’utilisation trop fréquente des antibiotiques ont favorisé la disparition de bactéries essentielles à notre flore intestinale…

Suivi de :

UN MONDE SANS MICROBE

Que se passerait-il si, d’un coup de baguette magique, tous les microbes disparaissaient de la planète ? Ce serait bien sûr la fin de bien des problèmes de santé : plus de tuberculose ni de choléra, plus de sida, plus de septicémies… Mais au-delà de ces bénéfices, un monde sans bactéries, virus ni champignons microscopiques est-il souhaitable ? Quelles seraient les conséquences de la disparition de cet univers invisible sur nos organismes, et notre environnement ? La vie serait-elle encore possible ? Enquête sur ces êtres minuscules qui nous entourent et vivent à l’intérieur de nous… Et qui sont les maîtres de la vie sur Terre.