Image
Compte Science & Vie
Votre abonnement vous permet d'accéder au Live et Replay de la chaîne.
Si vous avez déjà un compte :
 
 
 
 
Mot de passe oublié ?
 
 
 
 
Si vous n'en avez pas :
 
 
 
Entre 6 et 12 caractères
 
 
 
 
 
VOS PROGRAMMES NATURE & ENVIRONNEMENT
DOCUMENTAIRE
Pays : Australie
Genre : Science
Année : 2011
Moralité : Tout public
L'inlandsis Ouest-Antarctique, la nappe de glace recouvrant l'Antarctique occidental, se liquéfie littéralement sous les pieds des scientifiques.

Richard Wilson s'y rend afin de rencontrer les chercheurs britanniques qui étudient de près les changements de la glace et les conséquences que celles-ci auront sur notre monde.

Jusqu'à récemment, cette partie de l'Antarctique continentale n'était pas considérée comme porteuse d'un risque de fonte rapide.

Mais il s'avère que bien au contraire, la glace disparaît cent fois plus vite que ce qui avait été prévu ! Les scientifiques ont à présent la crainte que la fonte de l'inlandsis Ouest-Antarctique et du glacier de Pine Island puisse être, partout dans le monde, le plus gros changement du niveau de la mer de ce siècle.

Si l'inlandsis Ouest-Antarctique se détachait, les plus grandes villes côtières pourraient bien être inondées par plus de 5 mètres d'eau...
Cette série documentaire nous emmène dans le monde fascinant et imprévisible des chasseurs de tornades. Les pilotes que nous allons suivre font partie de l'escadron Air Force basé à Biloxi dans le Mississippi. Leur mission : obtenir des données météorologiques pour prévenir les cyclones et ainsi réduire les impacts de ces catastrophes naturelles. La vie de millions de personnes dépend d'eux !
A l'occasion de la journée mondiale des Océans
Aucun océan n'est à l'abri de cette énorme masse de plastique.

Ces milliers de tonnes de déchets sont connus de l'équipage du 7ème continent. Ces déchets sont composés de perturbateurs endocriniens, de métaux lourds et autres polluants, et constituent un véritable piège pour les poissons, les oiseaux et les mammifères marins.

Suivez le fameux explorateur français Patrick Deixonne à l'occasion de sa première expédition dans l'Atlantique Nord, en mai 2014.

À l'aide d'un filet traîné par son bateau au milieu de l'océan, il est parvenu à collecter des preuves de ce désastre. Deux autres expéditions ont ensuite été mises en place en 2015 à l'occasion de la COP 21 sur la thématique des changements climatiques.
La pollution est partout. Dans l’air, les sols, les océans, même dans les fibres de nos vêtements. Sans frontières, elle touche tout le monde quelque soit son origine, son âge, sa classe sociale ou son environnement. Cette pollution est pernicieuse et se manifeste souvent quand il est déjà trop tard. L’impact sur les écosystèmes est catastrophique ; les chiffres parlent d’eux---mêmes : plus de 3 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent tous les ans à cause de leur environnement pollué. Selon l’OMS, 7 millions de personnes sont décédées en raison de la pollution de l’air extérieur ou intérieur et sur certains sites pollués, l’espérance de vie moyenne ne dépasse pas les 45 ans. Demain, pourra-t-on réellement dépolluer la Terre ? Quelles sont les technologies innovantes mises en place ? Touchent-elles toutes les strates des milieux pollués ? Dans quelle mesure, les recherches sont elles suffisantes pour espérer purifier une Terre qui semble irrémédiablement atteinte d’une maladie incurable et complexe ? Des scientifiques travaillent quotidiennement à la « remédiation environnementale » autrement dit, dépolluer les espaces pour leur redonner leur caractère naturel.
Tremblements de terre, volcans, tsunamis, ouragans, la nature sait parfois imposer sa loi d'une manière ultime, et les hommes sont alors complètement démunis face à elle.

Et pourtant, bien que ces forces incroyables aient maintes fois causé mort et destruction massive à travers l'histoire, elles font partie d'un processus vital essentiel, mis en place depuis la naissance de notre planète.

Sans elles, il n'y aurait pas de vie. Cette série relate le fonctionnement de ces énergies terribles et magnifiques à la fois, laissant derrière elles un paysage désolé et pourtant grandiose…








.
Le 27 Février 2010, la ville de Concepción, au Chili, a été touchée par le cinquième plus puissant séisme jamais enregistré. Ce séisme dévastateur, mesuré 8,8 sur l'échelle de Richter, a provoqué un choc mondial. Que se passerait-il si un séisme de magnitude similaire devait frapper Seattle, Vancouver ou Portland? La menace est réelle. Dans le Pacifique Nord-Ouest, un séisme pourrait trouver son origine dans la zone de subduction de Cascadia, non loin de la Colombie-Britannique au nord de la Californie. Des équipes de scientifiques et des ingénieurs nous dévoilent ce qui pourrait se passer…





Tous les mercredis à 20h45

Avec: Harrison Ford, Matt Damon, Arnold Schwarzenegger, Ian Somerhalder, Jessica Alba,  America Ferrera…

Produite notamment par James Cameron, Dan Abbasi et Arnold Schwarzenegger, « Planète : Attention danger » met en scène des grands acteurs et journalistes américains qui rendent visitent à des habitants touchés par des évènements climatiques extrêmes (vagues de chaleur, sécheresses…) et interrogent des scientifiques sur les causes des bouleversements climatiques.

Experts et personnalités tenteront de comprendre et d’expliquer les liens entre réchauffement climatique, catastrophes et lutte pour le respect de la nature.



Pendant 3 ans, l’expédition TARA OCEANS va sillonner les mers pour mieux connaitre les habitants microscopiques des fonds marins, notamment le plancton. L’objectif est de comprendre l’impact du changement climatique sur la biodiversité marine. A bord du Tara, un superbe voilier, une équipe scientifique internationale et multidisciplinaire va visiter des sites montrant des signes de dérèglement ou d’évolution inattendue. L’étude de ces écosystèmes fragilisés permettra de mieux les protéger. TARA OCEANS partagera avec le grand public ses découvertes au travers de 4 films qui donneront également à voir les difficultés d’une telle expédition, aussi bien pour les scientifiques que pour l’équipage du Tara confrontés aux conditions les plus extrêmes.